Comment améliorer son référencement Web ?

Vous le savez, il existe deux formes principales de référencement, le référencement naturel SEO qui vous est largement présenté dans ce blog et le référencement payant Google Ads. Les deux techniques, bien que complètement différentes dans l’approche, sont indissociables pour la visibilité de nombreux sites Internet, notamment des boutiques en ligne. Cela dit, il existe des astuces ou techniques que les référenceurs mettent en place pour optimiser les effets escomptés. Petit zoom sur certaines d’entre elles.

Améliorer son référencement naturel SEO

Pour avoir plus de boost dans son référencement naturel, il faut garder à l’esprit qu’un moteur de recherche comme Google est gourmand de liens. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille faire des liens partout mais l’optimisation simple d’un site Internet consiste à regarder dans la structure cette volumétrie et la manière dont ils sont réalisés. Pour être clair, un lien, pourvu qu’il soit accessible par Google Bot (ce qui n’est pas le cas d’un lien avec l’attribut nofollow par exemple), va diluer le poids d’une page donnée. Si bien qu’il s’agit avant tout d’être économe quand on sait que de nombreuses pages d’un site sont le plus souvent pauvres en contenu texte.

En SEO, on fait des contenus pour se permettre de faire des liens !

De même, lorsque vous faites un lien vers un autre site Internet, vous diluez le poids de la page qui fait le lien et renforcez la page de destination avec un lien entrant (que l’on appelle le backlink). Des  outils comme Majestic SEO permettent d’estimer ici ce que l’on appelle le Trust Rank.

Les professionnels du SEO, les experts en référencement naturel traitent prioritairement l’arborescence des sites Internet pour commencer. Ensuite, ils s’attachent à la qualité des contenus à la fois pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche. En la matière, une recherche sémantique sera utile : Il existe bien entendu des outils adaptés pour connaître les requêtes tapées par les Internaute. On peut citer notamment Yooda insight, 1.fr, AnswerThePublic, etc. Une solution inintéressante consiste également à aller voir dans la Google Search console le rapport de performance du site Web ; Là vous trouverez les expressions de recherche qui mènent ou sont sur le point de mener à votre site Internet. Il ne reste plus qu’à les travailler.

Du lien et du contenu, le secret de la réussite !

Évidemment, il ne faut se limiter à ces deux aspects. On proposera un maillage interne efficace qui pousse les pages produits d’un site E-commerce par exemple, mais aussi une optimisation des balises (balises Titre, metadescription, la rel=canonical, hreflang pour les multilingues, etc.). Utilisez également les FAQ de nos jours qui permettent d’augmenter la visibilité de vos liens bleus dans les résultats.

Améliorer son référencement SEA

Sur ce second point, nous vous conseillons de viser si possible des requêtes qui sont déjà occupées par le SEO. Cela fait ainsi deux liens sur la page concernée, la SERP (Search Engine result Page comme disent les pros), et surtout cela augmente la conversion. Cela dit, il s’agit en SEA d’être très vigilent quant à l’achat de mots clés ou Keywords ; Nous vous conseillons de configurer votre console avec Google Analytics pour étudier le ROI (Return on Investment).

Faites en sorte de faire coller l’annonce avec la page de destination, d’un point de vue sémantique. Vous aurez ainsi de meilleures performances.

De même, l’ancienneté du compte Google Ads aide beaucoup. Vous avez vu, jusqu’à présent nous ne parlons pas de budget ! Le domaine d’activité et le degré de concurrence ont également un impact. Il arrive que Google ne souhaite pas valider certains comptes bancaires pour des activités qu’il peut juger suspecte, en serrurerie notamment. Pour vous donner toutes les chances, faites appel à un professionnel pour une première configuration, notamment si votre budget est limité. Si, ensuite, votre budget mensuel est supérieur à 3000 €, demandez le suivi quasi quotidien du professionnel accompagnant, à défaut de le gérer vous même. Il faut en effet faire des tests réguliers de performance, ouvrir les expressions à des requêtes plus larges parfois, etc.

 

One Response

  1. By Gilbert

    Quel article croustillant !

    Pour moi qui commence à m’intéresser au référencement naturel comme au référencement payant, c’est vraiment le genre d’articles grâce auxquels on peut se féliciter du partage de connaissances de la part des experts !

    Encore merci à vous !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *